Grand Site Salagou - Cirque de Mourèze

L'esprit des lieux

L’esprit des lieux

Les paysages lunaires et étranges, à la fois doux et violents du Grand Site ébranlent, absorbent.
Des plateaux ventés aux grands canyons sculptés, ils peuvent troubler l’humeur, la personnalité, la sensibilité. Les « terres rouges » collent aux vêtements, aux roues des voitures, au pelage des animaux. Arpenter le site, c’est être habité.
Volumes, grains et couleurs donnent une dimension sculpturale et poétique au site. Le vertical, l’aérien de Mourèze s’opposent à l’horizontal, grave et lourd, du Salagou : deux Grands Sites en un.
Les vastes étendues minérales révèlent des formes singulières, totems ruiniformes dolomitiques, courbes harmonieuses et sensuelles de la ruffe.
Le rouge suscite un enthousiasme du corps et des sens, l’envie de courir, de glisser, de sauter, de danser, de plonger. Le rouge s’oppose au noir des basaltes, puis au blanc de la dolomie, au bleu du lac, miroir du ciel, au jaune des genêts printaniers. Tout n’est ici qu’audace et symphonie de couleurs vives et changeantes, oppositions parfois brutales.
Si les berges du lac attirent le plus grand nombre sous la canicule, l’ensemble du site cache un nombre infini de replis intimes et secrets où se ressourcer, seul ou en famille. L’aube, le crépuscule, l’automne ou le printemps sont propices à l’intimité des lieux.

Esprit des lieux

Une histoire de luttes et d'engagements humains

Un acteur du Grand Site
Immensité paisible de la surface lisse, étrangeté de la roche rouge venue de la nuit des temps, étrangeté du paysage factice créé brutalement par l’homme, drame et traumatisme du village englouti crié par les peupliers.
Des peupliers nus portent de grands oiseaux noirs. Leurs troncs blancs s’enfoncent à mi-corps dans les eaux du lac.
Une barque blanche glisse sans bruit le long de la rive opposée. Lieu de magie heureuse
2014
Un maire
Déracinés, expropriés sans rien, ou bien partis avec le pactole. Restent la blessure, la culpabilité, le malheur.
2013
Un maire
On te donne l’eau, on te la reprend. Au sujet de la pression sur la ressource du Salagou pour répondre aux besoins d’eau en aval.
2013
Un acteur du Grand Site
Le géant s’est réveillé au son des explosions provoquées par l’homme, des raisons ? Le barrage s’est élevé
2014

L’esprit des lieux

Esprit des lieux

Rouge et blanc, une poésie minérale

Un acteur du Grand Site
Rouge, tu roules sous mes yeux, tu coules dans mon coeur.
Noir, tu accouches d’un volcan tu réchauffes mon sang.
Bleu, tu étanches ma soif, tu rafraîchis mon corps.
Jaune tu égayes les soirs d’été, tu endors les matins d’hiver.
Les vents du Salagou caressent toutes ces couleurs et se frottent à mes joues comme une main douce et bienveillante.
2014
Esprits des lieux

Une épaisseur du temps

Jean-Paul Creissac « Cheminements »
Pierres nues étendues désertes pays d’avant la genèse quand dans le limon des marécages peu à peu remuait une étrange bête sortie de la boue dans sa fragilité éphémère
2012
Un acteur du Grand Site
Les couches se superposent en une immense construction. Et même, aussi bas que nous nous trouvions, règne l’impression de raser les nuages.
2014
Un maire
Matrice minérale, chaudron de vie.
2014
Grand Site Salagou - Cirque de Mourèze

Découvrez le gestionnaire, sa gouvernance et ses missions

Découvrir !