Des actions pour entretenir les espaces

Grand Site Salagou - Cirque de Mourèze
Signalétique harmonisée

En excès, obsolète et vieillissante, la signalétique dans le site classé constituait un réel point noir paysager. Le Grand Site a travaillé avec les privés, les services de l’Etat et les collectivités pour mettre en place une signalétique accueillante et respectueuse du site. Aujourd’hui, la clarté et la sobriété du dispositif de signalétique dans le Grand Site est remarquée.

Entretien des espaces naturels

Nettoyage berges Lac du Salagou
Nettoyage des berges

Allier protection de l’environnement et insertion par l’emploi :
Les espaces naturels très fréquentés comme les berges du Salagou sont dégradés par les papiers gras, cannettes… laissés par les usagers indélicats.Depuis le 1er juin 2016, le Grand Site Salagou – Cirque de Mourèze missionne, à l’année, l’association ALM (Agents du Littoral Méditerranéen) pour ramasser les déchets déposés dans la nature. Cette association favorise l’accès à l’emploi de personnes rencontrant des difficultés sociales et professionnelles. Ce service est financé par le Département de l’Hérault.
ALM coordonne également l’action de bénévoles organisant des journées de nettoyage

Coupe des pins cirque de mourèze
Coupe des pins dans le Cirque de Mourèze

Pour répondre aux menaces de fermeture des perspectives paysagères, de disparition des milieux naturels ouverts et de risque d’incendie pour le village, la Communauté de communes du Clermontais a réalisé des opérations de coupe de pins du cœur du Cirque de Mourèze.

Chantiers de débroussaillage

Un débroussaillage efficace favorise la biodiversité méditerranéenne. Les paysages « ouverts »  redonnent à voir le patrimoine bâti rural du Grand Site aux visiteurs arpentant les magnifiques sentiers de randonnée.

Chantiers d’automne du Conservatoire des Espaces Naturels, chantiers de jeunes bénévoles avec l’association Concordia, journées d’équipes… sont autant d’opportunités d’entretenir la qualité des paysages.

Les espaces débroussaillées sont confiés à des éleveurs pour qu’ils entretiennent par le passage de leurs troupeaux.

Chantier Auvergne avant
action entretenir le territoire Auverne-avant
Chantier Auvergne après
action entretenir le territoire Auverne après
Chantier Germane avant
action entretenir le territoire Germane avant
Chantier Germane après
action entretenir le territoire Germane après
Flores exotiques
Lutte contre les espèces envahissantes

Plantes dites invasives ou espèces exotiques envahissantes, d’où viennent ces belles étrangères ?
Le plus souvent elles sont introduites plus ou moins volontairement dans le milieu naturel : échappées de jardin, bouturage, vidanges d’aquarium ou de piscine. S’adaptant facilement ces plantes colonisent rapidement l’espace et prennent la place d’espèces locales.
Afin de préserver les paysages et assurer l’accueil des usages, le Grand Site assure le suivi d’opérations d’arrachage de certaines de ces invasives.

Oponce plantes envahissantes
Opuntia rosea DC.
L'Oponce

Ce cactus possède de longues épines qui transpercent facilement la peau, les chaussures et même les pneus des voitures. Il peut ainsi causer de sérieuses blessures au bétail et à la faune sauvage, et représente également un danger pour les personnes qui travaillent dans des zones colonisées.Chaque année, le site est prospecté et des arrachages sont réalisés par les agents du Grand Site et leurs partenaires : mairie de Celles, Département, ONCFS….

Oponce Rose
Lagarosiphon major
Le Lagarosiphon

Observée pour la première fois en 2009 au Salagou, le lagarosiphon se développe sur le pourtour du lac. Inoffensif pour l’homme, il gêne la pratique de la baignade et la mise à l’eau des bateaux. Afin de réduire son impact sur les activités touristiques, le Grand Site Salagou – Cirque de Mourèze coordonne une série de chantiers encadrés, dans la baie des Vailhés, sur les rives de Clermont l’Hérault et les plages du Relais nautique à Octon et du Mas de Riri à Celles. Ce travail est réalisé en partenariat avec la Fédération de pêche, les prestataires touristiques des berges et les collectivités locales (Département, Communautés de communes, communes). Cette collaboration, pour rendre les plages du Salagou plus confortables à tous les usagers, permet de réduire les coûts et l’impact des chantiers sur l’environnement.
Pour éviter la propagation de cet herbier ailleurs, il est interdit de le transporter. Plus largement, afin d’écarter tout risque d’invasion, préférons les plantes d’ici.

Rex lagarosiphon
Lagarosiphon plantes envahissantes
Découvrir

Les actions pour découvrir le Grand Site

Découvrir