Retour à l'accueil Retour à l'accueil

Le Syndicat mixte de gestion du Salagou

Accueil > Comprendre > Des paysages géologiques singuliers

Un univers où le rouge domine

Souvent mises à nu par l’érosion, les roches rouges caractérisent les paysages du Salagou.

La ruffe est une roche sédimentaire, composée de grès fin, contenant des oxydes de fer qui lui donnent sa couleur rouge.

JPEG - 1.7 Mo
Rouge ruffe

Au moment de la sédimentation durant l’ère primaire, à l’âge permien, la vallée du Salagou connaissait un climat tropical ponctué de pluies soudaines et intenses.

JPEG - 355.1 ko
Traces de dessèchements et ondulations P. Martin

L’évaporation était rapide et les boues rouges ont gardé des empreintes identifiables aujourd’hui : traces de dessèchement, empreintes d’ondulations, impacts de gouttes de pluie, fossiles et, plus spectaculaires, des empreintes de reptiles pré-mammaliens. Les pré-mammaliens ont peuplé la Terre bien avant les dinosaures. Ces traces fossilisées sont observables en particulier sur la dalle de la Lieude, à Mérifons.

JPEG - 477.2 ko
Empreintes fossiles P. Martin

Une inclinaison sud des ruffes a eu lieu il y a 250 millions d’années. Puis de nouveaux dépôts en couches horizontales au trias (grès, argiles, calcaires et dolomies) eux-mêmes érodés, forment les paysages que nous connaissons aujourd’hui.

JPEG - 366.5 ko
Terre rouge du Salagou P. Martin