Retour à l'accueil Retour à l'accueil

Le Syndicat mixte de gestion du Salagou

Accueil > Actualités

Présence d’un herbier aquatique envahissant dans le lac : le lagarosiphon

Originaire d’Afrique du Sud, cette plante est utilisée pour l’ornementation des aquariums. Introduite accidentellement par l’homme au niveau d’Octon, elle a été repérée en 2009 dans le lac. Devant sa prolifération une expertise a été réalisée par la FREDON (Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles) en 2012, à la demande du Conseil général de l’Hérault, pour mieux connaître le comportement de cette espèce, cartographier sa répartition dans le lac et identifier des pistes d’action.
Les conclusions ont mis en évidence sa présence tout autour du lac, son rythme de progression rapide et son caractère extrêmement invasif.

Sans danger pour la santé humaine, elle représente une menace importante pour les herbiers aquatiques autochtones (cératophylle,myriophylle, rubaniers), la faune piscicole qu’ils abritent, et donc l’avifaune qui s’en nourrit.

Le Lagarosiphon a un impact écologique fort, mais également économique, car cette plante représente une gêne pour les loisirs nautiques (pêche, baignade, pédalo, voile...).

Vu la progression de l’espèce, une éradication à l’échelle du lac n’est pas envisageable. Les différents acteurs du Salagou (Département, Syndicat mixte de gestion du Salagou, collectivités, bases de loisirs...) sont désormais conscients de cette problématique, et du besoin d’agir ensemble sur la base d’un plan de gestion.