Retour à l'accueil Retour à l'accueil

Le Syndicat mixte de gestion du Salagou

Accueil > Comprendre > Histoire et légendes du site

Construction du barrage et apparition du lac

Le lac du Salagou est lié à une retenue artificielle alimentée par la rivière le Salagou. Le barrage d’une hauteur de 60 m a été construit par le Conseil général de l’Hérault de 1964 à 1968 et a été mis en eau de 1969 à 1971 donnant ainsi naissance au lac du Salagou. D’une superficie de 750 hectares, il s’étend sur les communes de Clermont l’Hérault, Liausson, Octon, Salasc, Celles et Le Puech. Son volume est de 103 millions de m3 à la cote de retenue normale (139 NGF). Sa longueur atteint 6,5 km d’Octon au barrage et sa profondeur moyenne est de 15 m (55 m au plus profond). Son bassin versant, d’orientation ouest-est, couvre 76 km2. En aval du barrage, le Salagou rejoint la Lergue qui se jette ensuite dans l’Hérault.

Le lac du Salagou a été créé pour constituer une réserve d’eau utile à l’irrigation, et pour lutter contre les crues de l’Hérault. A ces vocations initiales s’ajoutent aujourd’hui des fonctions diverses : activités touristiques et récréatives, soutien d’étiage de l’Hérault, production hydroélectrique, lutte contre l’incendie, fonction écologique et paysagère. Le Conseil général de l’Hérault a confié l’exploitation et le contrôle de l’ouvrage à une société spécialisée dans le suivi des grands barrages, BRL exploitation (contrat d’exploitation couvrant la période 2001-2010).